Actualités de Tapages

COVID-19 :  le cinéma Grand Ecran Cyrano sera fermé à partir du dimanche 15 mars. Les séances Tapages sont donc annulées jusqu’à nouvel ordre.

A bientôt dans les salles…


Rencontres Tapages 2020 : « Sommes-nous démocrates ? »– du 7 au 11 avril 2020 à l’auditorium François Mitterrand (Bergerac). Le programme des films et intervenants sera diffusé début mars.

LES RECONTRES 2020 SONT ANNULÉES ET REPOUSSÉES À 2021


 

 

Découvrez la programmation de janvier à avril 2020

 

Le bulletin d’adhésion de septembre 2019 à septembre 2020 est à télécharger ici.

Séance annulée – Lundi 06 Avril 2020 – 20h – Nos défaites

NOS DÉFAITES

Film documentaire de Jean Gabriel Périot – France, 2019 – 87mnP_1875-440x656

Nos défaites dresse un portrait de nos rapports à la politique par un jeu de réinterprétation par des lycéens, d’extraits issus du cinéma post-68, associé à des interviews de ces jeunes acteurs. Comment appréhendent-ils le monde dans lequel ils grandissent et surtout, auraient-ils envie de le changer, de le détruire ou d’en construire un nouveau ?

Une œuvre singulière, qui souligne avec une franchise salutaire l’appauvrissement vertigineux de notre culture politique… Jusqu’à la séquence finale, touche d’espoir salvatrice d’un film à contre-­courant de la démagogie ambiante.(Télérama)

 

 

Séance annulée – Lundi 16 Mars 2020 – LA CORDILLÈRE DES SONGES

LA CORDILLÈRE DES SONGES

Film de Patricio Guzman – Chili, 2019 -VOSTF – 85′

maxresdefault

Au Chili, quand le soleil se lève, il a dû gravir des collines, des parois, des sommets avant d’atteindre la dernière pierre des Andes. Dans mon pays, la cordillère est partout mais pour les Chiliens, c’est une terre inconnue. Après être allé au nord pour Nostalgie de la lumière et au sud pour Le bouton de nacre, j’ai voulu filmer de près cette immense colonne vertébrale pour en dévoiler les mystères, révélateurs puissants de l’histoire passée et récente du Chili.

Guzmán prolonge son travail consciencieux sur la mémoire du Chili, se focalisant sur la Cordillère des Andes pour mieux interroger le souvenir des années noires. Sans doute moins maîtrisé mais tout aussi émouvant que ses deux documentaires précédents.( Les Fiches du Cinéma)

 

 

 

Séance annulée – Mardi 17 Mars 2020 – UN JOUR APRÈS L’AUTRE

UN JOUR APRÈS L’AUTRE

Film  de Thierry Raimbault – France 2018

108_106674En regardant ce documentaire sur l’artiste Henri Bernier, le spectateur se rend rapidement compte qu’il va découvrir deux oeuvres. Celle d’Henri Bernier, l’artisan sculpteur, personnage haut en couleur, souvent rugueux, attaché au vivant, aux plantes, à son ermitage, et surtout celle de Pépette, vieille chienne bouledogue, dont on comprend qu’elle a appartenu à l’épouse qui venait de le quitter. Une compagne dont il veut figer dans le bois toutes les attitudes. La dernière sera celle qui inspire la paix, le repos qui au fil des images deviendra éternel. On découvre aussi l’oeuvre de Thierry Rimbault. « Lorsque j’ai mis les pieds chez Henri, après plusieurs sollicitations, j’ai senti que je n’en sortirai pas indemne. »

En association avec la Galerie Bénédicte Giniaux

Lundi 9 Mars 2020 – NOURA RÊVE

NOURA RÊVE

Film de Hinde Boujemaa – Tunisie, 2019 – 90′

media5 jours, c’est le temps qu’il reste avant que le divorce entre Noura et Jamel, un détenu récidiviste, ne soit prononcé. Noura qui rêve de liberté pourra alors vivre pleinement avec son amant Lassad. Mais Jamel est relâché plus tôt que prévu, et la loi tunisienne punit sévèrement l’adultère : Noura va alors devoir jongler entre son travail, ses enfants, son mari, son amant, et défier la justice…

La cinéaste nous montre, en filigrane, le quotidien et les moeurs des petites gens de Tunis, d’une façon d’autant plus éloquente qu’elle ne verse jamais dans le film à thèse. (Positif)

 

Lundi 2 Mars 2020 – ET PUIS NOUS DANSERONS

ET PUIS NOUS DANSERONS

Film de Levan Akin – Géorgie, 2019 – 113′

3443611.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxxMerab s’entraîne depuis son plus jeune âge dans le cadre de l’Ensemble National Géorgien avec sa partenaire de danse, Mary. Son monde est brusquement bouleversé lorsque le charismatique Irakli arrive et devient son plus fort rival et son plus grand désir.

Tourné, pour ces raisons mêmes, dans des conditions difficiles par un fils de Géorgiens exilé en Suède, Et puis nous danserons brille d’abord par le récit, tout en exaltation juvénile, d’un premier amour. Puis bouleverse par l’évocation d’une impasse personnelle et politique, avec la révolte et la fuite à l’horizon. Une magnifique révélation.(Télérama)

Lundi 24 Février 2020 – JEANNE

JEANNE

Film de Bruno Dumont – France,2019 – 138′

Lise-Leplat-Prudhomme-Jeanne-dArc_0_730_470Année 1429. La Guerre de Cent Ans fait rage. Jeanne, investie d’une mission guerrière et spirituelle, délivre la ville d’Orléans et remet le Dauphin sur le trône de France. Elle part ensuite livrer bataille à Paris où elle subit sa première défaite.
Emprisonnée à Compiègne par les Bourguignons, elle est livrée aux Anglais.
S’ouvre alors son procès à Rouen, mené par Pierre Cauchon qui cherche à lui ôter toute crédibilité.
Fidèle à sa mission et refusant de reconnaître les accusations de sorcellerie diligentées contre elle, Jeanne est condamnée au bûcher pour hérésie.

Plus que jamais le cinéma de Dumont s’affirme comme cette langue étrangère inouïe à l’intérieur du cinéma français.(Les cahiers du Cinéma)